14.09.16

Hola mes chatons,

Je reviens rapidement pour vous parler de L’Insouciance, de Karine Tuil.

Trois personnages, trois vécus, trois histoires menées en parallèle qui, finalement, se recoupent.

capture-decran-2016-09-14-a-20-34-40

Il y a d’abord Romain, soldat rentré récemment d’Afghanistan, dont le couple se délite suite à son syndrome post-traumatique et qui fait la rencontre de Marion, journaliste. Qui cherche(nt) l’adrénaline pour se sentir vivre.

Il y a également François, riche PDG d’une entreprise de téléphonie ayant débuté dans le porno, dont la vie va basculer après un évènement qui lui semblait sans importance aucune.

Et puis, il y a Osman, qui a débuté sa carrière comme éducateur social dans son quartier, et qui se voit travailler à l’Elysée au plus près du Président.

Opportunisme, déterminisme social, recherche du bonheur constamment éloigné, l’individualisme exacerbé sont autant de thèmes abordés par l’auteure, et je ne vous dit pas tout.

Je n’ai pas pu décrocher de ces pages si bien que j’ai fini le volume en quelques jours (et pourtant, j’ai de gros horaires de boulot). De prime abord, ce n’est pas le genre de roman que je choisis ni que j’affectionne particulièrement, mais sa manière de traiter le sujet est plus que bouleversante, et fait qui plus est avec un style dont on ne peut dire que du bien.

Et vous, vous vous laisseriez tenter ?

Love,

A très vite. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s