20.06.17

Je ne vous ai pas oubliés !
Promis, j’ai juste pris le temps d’avaler quelques pages avant de revenir vous parler de mes préférées.

En tout premier lieu, je meurs d’envie de vous faire les louanges du Clan des Otori (oui oui, les trois premiers tomes) que l’on ne présente plus. Il y a de ça trois ou quatre ans, j’avais lu La Maison de l’arbre joueur de la même auteure, autrice, (?) – de Lian Hearn – que j’avais littéralement adoré, englouti, dévoré, rayez la mention inutile.

 

IMG_5716.JPG

Cet univers japonisant et féodal, dont les valeurs et les codes d’honneur régissent la vie sociale, est dépaysant et frais en même temps que brutal et acide. C’est ici la même poésie et le même monde qui se développe comme du velours au fil des lignes, avec un rythme suivant celui des saisons, des guerres et des trêves souvent courtes. On y découvre des personnages attachants de complexité, tiraillés qu’ils sont de par leurs obligations et souhaits futurs.

Tomasu vit à Mino, une ville tranquille dans laquelle sa famille coule des jours sans remous. Un soir cependant, le seigneur Iida, d’un clan ennemi, décime les habitants et met le feu aux bâtiments avant de s’en prendre à lui. Commence alors pour le jeune garçon une fuite dans laquelle il trouvera des responsabilités, des amis, l’amour, peut-être. Kaede, fille du seigneur Shirakawa vaincu autrefois, réside au château en tant qu’otage garantissant la trêve entre les diverses familles. Elle est maltraitée, mais n’en forge que plus de caractère. Elle ne sait pas qu’elle peut compter sur un soutien au sein des murs, mais les alliances sont parfois bien fragiles…

J’ai plongé sans retour et j’irai lire la suite sans aucun doute. J’imagine que bon nombre l’ont déjà lu, et ce serait un plaisir d’avoir vos avis !

Je reviens très vite avec le possible « roman de l’été » comme les médias commencent à le nommer (et c’est vrai qu’il est rafraichissant!), ainsi qu’avec un bon thriller à l’humour noir comme sait si bien le faire Carlos Salem.

Love,

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s